mercredi 9 avril 2014

Stage de feutre suite: La laine dans tous ses états


C'est avec grand plaisir que je suis retournée dans la Drôme pour poursuivre mon initiation au feutre. Au programme de ce week-end, la réalisation d'un vêtement en Nuno de A jusqu'à Z.

Après le rituel du café où l'on prend des nouvelles des uns et des autres, le moment est venu de s'atteler à la tâche car il y a beaucoup à faire !
Nous retrouvons l'atelier de Pascale, la vue sur les collines, l'ambiance feutrée...

Et nous commençons comme il se doit par faire un échantillon. Ensuite la feutrière s' applique à prendre nos mesures pour concevoir le patron du vêtement choisi, pour ma part, ce sera un gilet sans manche.
 Une fois le patron tracé sur un papier, nous le reproduisons sur un support plastifié puis nous déposons nos laines et le travail commence.
 Comme pour le stage précédent: on imbibe le tout d'eau chaude savonneuse, on tapote, on tapote, on tapote...Puis on place les morceaux de soie, de coton, de tulle on recouvre le tout de papier bulle et on frotte, on frotte, on frotte...
Puis on roule le tout et on roule, on roule, on roule...
Il est déjà 18 heures et la journée a passé comme un éclair. On recouvre notre travail en attendant le lendemain.
Après un bon repas autour de la grande tablée et une bonne nuit de sommeil on peut reprendre le feutrage.
A nouveau, on roule, on frotte, on tapote, on maltraite et comme il nous reste un peu de temps et bien on repart sur une autre création, ce sera une robe pour mes Demoiselles !
Je vous laisse contempler le résultat de toutes ces heures d'efforts, même si mes bras en ressentent encore les courbatures, j'ai eu un plaisir immense à réaliser mes propres créations et mes poupées pourront maintenant porter de belles robes en feutre de laine.




Stage de feutre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à laisser un commentaire !