dimanche 27 avril 2014

De la toison du mouton à la création de poupées Waldorf


J'ai voulu parcourir le chemin de la laine de A à Z . 
Nous voilà donc partis (mon mari et moi-même) en balade dans la plaine de la Crau à la rencontre d'une bergère et de son troupeau de Mérinos.
Un mas perdu au milieu de nulle part, des bêlements, des tondeurs aux chaussures de feutre, des habitants du coin qui viennent voir le spectacle et la bergère perchée sur un camion qui déplace des ballots de paille comme s'il s'agissait de simples fétus.
Après avoir assistés à la tonte, nous sommes rentrés le coffre rempli de toisons odorantes et encore tièdes !

J'ai commencé par laver les toisons plusieurs fois afin de les débarrasser du suint tenace qui les recouvrait et de toutes les traces de la vie des moutons qui ne m'ont rien épargné !

L'opération de lavage fut longue et difficile, sans compter les branches par ci, les épines par là, la toison est comme un livre ouvert qui raconte la vie de l'animal depuis sa dernière tonte.

Après le lavage vient le séchage à l'air libre, seul moment où l'on attend tranquillement sans rien faire, avant d'attaquer : Le cardage...


Munies de cardes à mains et remplie de bonne volonté je me suis attelée à la tâche qui consiste à démêler et aérer les fibres de laine et je peux vous dire que je me suis fait les muscles des bras !

Inutile de m'inscrire dans une salle de sport, le cardage vaut tous les appareils de musculation et quelques heures plus tard les bras endoloris j'ai vu peu à peu la toison se transformer en une laine belle et douce, parfaite pour rembourrer mes poupées .

Voilà ! Je peux dire que maintenant la laine n'a plus de secret pour moi et que je ne regarde plus les moutons de la même façon.

Je connais toute la somme de travail qu'il y a avant d'arriver au résultat final !Il est long le chemin de la transformation de la matière brute jusqu'à la laine prête à être utilisée, soit pour le rembourrage, soit pour le filage, soit encore pour le feutre.

Je suis satisfaite de maîtriser mon sujet d'un bout à l'autre et de pouvoir ainsi mieux raconter comment je m'y prends pour créer mes Demoiselles de A jusqu'à Z !



mercredi 16 avril 2014

Défilé de printemps

 Autour de la maison, les fleurs ont pris leur place et se parent de leurs plus belles corolles. Les oiseaux, qui ont retrouvé leur cachette favorite dans le seringat, gazouillent à qui mieux mieux et le mistral n'en finit pas de secouer les branches et de balayer le ciel donnant le ton à ce joli défilé de printemps.

L'ambiance est propice à de nouvelles créations. Et si je renouvelais la garde-robe des Demoiselles ? Aussitôt dit ! Aussitôt fait !

Du tissu Liberty, du coton à fines rayures roses et blanches, un peu de patience, de jeux d'aiguilles et de fils et le tour est joué ! Et hop ! Une petite robe dos-nu pour cette demoiselle !

Annette peut aborder le printemps et participer au défilé !



Annette par Demoiselle Nature



Annette par Demoiselle Nature

dimanche 13 avril 2014

Mini-poupées Waldorf, pour une déco de toutes les couleurs ...

Petit à petit la collection s'agrandit, après le rose "bonbon" et le bleu "ciel de Provence" voici que la mini-poupée bio d'inspiration Waldorf, "Toubio" de Demoiselle Nature se décline dans un joli "rose poudré".
Une couleur pastel,  pleine de tendresse relevée par son grand chapeau en Liberty parsemé de fleurettes de couleur marron, beige et rose.

Et oui ! Quand on aime, on ne compte pas ... Et j'avoue avoir un faible pour ce velours biologique, d'une grande douceur ! Du coup j'essaie toute la palette de couleurs et mélangé avec les tissus Liberty le rendu est plutôt sympa non ?


Quelle que soit la couleur la chambre sera gaie ! 






mercredi 9 avril 2014

Stage de feutre suite: La laine dans tous ses états


C'est avec grand plaisir que je suis retournée dans la Drôme pour poursuivre mon initiation au feutre. Au programme de ce week-end, la réalisation d'un vêtement en Nuno de A jusqu'à Z.

Après le rituel du café où l'on prend des nouvelles des uns et des autres, le moment est venu de s'atteler à la tâche car il y a beaucoup à faire !
Nous retrouvons l'atelier de Pascale, la vue sur les collines, l'ambiance feutrée...

Et nous commençons comme il se doit par faire un échantillon. Ensuite la feutrière s' applique à prendre nos mesures pour concevoir le patron du vêtement choisi, pour ma part, ce sera un gilet sans manche.
 Une fois le patron tracé sur un papier, nous le reproduisons sur un support plastifié puis nous déposons nos laines et le travail commence.
 Comme pour le stage précédent: on imbibe le tout d'eau chaude savonneuse, on tapote, on tapote, on tapote...Puis on place les morceaux de soie, de coton, de tulle on recouvre le tout de papier bulle et on frotte, on frotte, on frotte...
Puis on roule le tout et on roule, on roule, on roule...
Il est déjà 18 heures et la journée a passé comme un éclair. On recouvre notre travail en attendant le lendemain.
Après un bon repas autour de la grande tablée et une bonne nuit de sommeil on peut reprendre le feutrage.
A nouveau, on roule, on frotte, on tapote, on maltraite et comme il nous reste un peu de temps et bien on repart sur une autre création, ce sera une robe pour mes Demoiselles !
Je vous laisse contempler le résultat de toutes ces heures d'efforts, même si mes bras en ressentent encore les courbatures, j'ai eu un plaisir immense à réaliser mes propres créations et mes poupées pourront maintenant porter de belles robes en feutre de laine.




Stage de feutre

jeudi 3 avril 2014

Décorez sa chambre avec du bleu !



En voici une mini-poupée d'inspiration Waldorf : toute bleue comme un ciel de Provence ! Et toujours de belles matières naturelles:
La laine de mouton cardée, le coton et le velours biologique.




mardi 1 avril 2014

Angélique marquise des anges


Chaque mois,"Alittlemarket" organise un défi pour ses créateurs. Sur un thème proposé, chacun, chacune, peut laisser aller sa créativité.
Les derniers jours du mois c'est l'ébullition dans les chaumières et les ateliers, ça coud, ça peint, ça soude, ça assemble des perles car le 1er à minuit: on affiche nos défis ! 
C'est un grand moment d’excitation, on voit apparaître les créations d'une infinie variété et toutes plus belles les unes que les autres, on peut voter pour celles qui nous plaisent, faire des commentaires, en recevoir, voir si notre travail plait.
Mais qu'y-a-t-il donc à gagner me direz-vous pour que les créateurs se démènent ainsi ? Un séjour en relais-château ? Un week-end au ski ? Une croisière sur le Nil ? Que nenni ! Il n'y a rien à gagner si ce n'est un classement honorifique qui regroupent le nombre de votes des créateurs et des visiteurs inscrits sur le site mais surtout le plaisir de créer, de découvrir les autres créations et de voir que, sur un même thème, il n'y a pas de limites à l'imagination.

Ce mois-ci, c'est un défi un peu particulier qui nous attendait sur "Alittlemarket", un défi rempli d'émotion, chaque créatrice, créateur pouvait rendre hommage à Sandrine la licorne, membre de notre grande famille, disparue depuis peu. Certains créateurs la connaissaient bien, d'autres pas mais chacun fut porté par ce même élan, cette envie de lui rendre hommage.

A chacun, chacune, de se laisser guider par son inspiration, son ressenti pour faire naître entre ses mains une création unique avec, comme fil rouge : la licorne

Mon hommage sera tout en douceur avec Angélique une poupée Waldorf qui fait son entrée dans la famille de Demoiselle Nature. 

Une auréole de cheveux blonds en mohair, une robe en feutre de laine "nuno"dans un vert printanier  qui représente la prairie dans laquelle la licorne peut caracoler en toute liberté, une petite licorne brodée sur le devant et un panty en soie. 
Le tout entièrement confectionné entièrement à la main dans de belles matières, d'une extrême douceur.



Angélique, poupée Waldorf naturelle et écologique  par Demoiselle Nature