samedi 28 décembre 2013

La trêve des confiseurs


J'aime ce moment de répit entre Noël et jour de l'an, le temps semble comme suspendu entre l'année qui se termine et celle qui va bientôt commencer.

La frénésie des préparatifs pour Noël est terminée. 

Dans le salon le sapin a toujours fière allure même s'il semble déjà un brin nostalgique: les cadeaux ne sont plus à son pied.

Quant à moi je me sens habitée par une grande paix et par un besoin de ne rien entreprendre. Juste rêver, laisser s'écouler les heures, laisser la terre en jachère pendant ces quelques jours pour démarrer l'année nouvelle revitalisée, remplie d'énergie créatrice.