vendredi 30 août 2013

Une Indienne en Provence


Aujourd'hui j'ai envie de vous parler de l'Indienne.

Quel rapport avec les poupées et les doudous allez-vous me répondre ? 

Aucun ! 

Pas de brunette avec des tresses ni de tipi dans le jardin, aucun calumet de la paix non plus...

L'Indienne c'est " LE " tissu provençal, son origine : ( vous l'aurez deviné) l'Inde mais les artisans de Provence qui ont eu un véritable coup de coeur pour ces étoffes imprimées se sont appropriés les techniques vers 1740, et de la rencontre entre l'art oriental et les motifs floraux est née une belle histoire d'amour qui nous donne, encore aujourd'hui, de merveilleux tissus.

Ce sont ces cotons que j'aime tant utiliser pour le corps ou le bonnet de mes doudous et dont je parsème les vêtements de mes poupées, ils sont beaux, ils ont une histoire et ils sont encore imprimés en France de manière artisanale.
Et si je leur fais de temps à autre une petite infidélité en utilisant du Liberty ou un jersey sympa je reviens toujours à eux, ils sont ma signature, ma culture.


 

mercredi 28 août 2013

Un doudou pas comme les autres


Un doudou "fait maison" c'est comme un gâteau "fait maison" ça sent bon ! C'est moelleux ! C'est coloré !  C'est unique et ça laisse des souvenirs !

Voici deux petits doudous "à la mode de chez nous" c'est à dire : tout naturels et confectionnés avec amour et patience.



Les ingrédients:


Du jersey de coton (Oéko-tex) sans substances indésirables pour la tête et les mains, de la laine de mouton naturelle pour le rembourrage, du tissu de coton provençal (fabriqué en France) pour le corps, de quoi donner envie de les prendre dans ses bras et de ne plus les quitter !  



vendredi 23 août 2013

Prendre le temps avant qu'il ne me prenne

 Dans ce monde où " soit tu vas vite, soit tu meurs " on me demande souvent combien de
temps il me faut pour confectionner une poupée.

Sous la tonnelle, devant la cheminée ou bien installée dans la salle à manger qui me sert d'atelier, pas de travail à la chaîne, juste le plaisir du contact avec les matières, la joie de créer avec mes mains des pièces uniques pour des enfants uniques.


Pas de machine non plus !  On n'entendrait plus le chant des cigales ! (et s'il m'arrive de l'utiliser à l'occasion pour des accessoires j'ai vite l'impression d'être dans un atelier chinois...)


Alors, le temps passe, passe, passe et ce n'est que dix heures plus tard, dix heures de ce temps qui fond comme une glace sous le soleil d'été que naît entre mes doigts une petite "Demoiselle". 
Ensuite, elle aura besoin de petits habits pour se faire belle !

Ah quand même !  me direz-vous?

Et oui ! Ça prend beaucoup de temps de tracer et découper les patrons, les coudre, nettoyer la laine de ses impuretés, rembourrer et modeler la tête de la poupée, le corps, broder les yeux, les cheveux (bien souvent un à un), assembler, puis concevoir les vêtements et, la aussi, les tracer, les découper, les coudre etc...

J'ai fait ce choix de prendre le temps qu'il faut, de travailler méticuleusement pour proposer à chaque enfant une poupée (ou un doudou) unique fabriqué entièrement à la main en Provence.



jeudi 22 août 2013

Les mots bleus



Bientôt la rentrée...
Laurette


Peu à peu le village retrouve sa quiétude, les touristes reprennent le chemin du retour, les enfants du voisinage jouent toujours mais on entend parler de gomme et de crayon entre deux sauts dans la piscine.


Quand à moi j'ai été saisie par  une petite envie de préparer mes  Demoiselles aux journées un peu plus fraiches : bonnet, écharpe, chaussons et même un petit manchon pour garder les mains au chaud !


Et puis, parce que la Provence ne serait pas ce qu'elle est sans la couleur de son ciel, j'ai choisi un morceau de ciel bleu pour la laine.

mardi 20 août 2013

Lorsque Demoiselle Nature s'éveille



Un matin en Provence...

Quel plaisir de s'éveiller dans le silence du petit matin ! Pas un bruit, juste le souffle du vent dans les branches des arbres et déjà, le bout des doigts qui me démange ...

C'est un vrai bonheur de fabriquer ces petites poupées de laine et de coton! 
Au fils des heures, elles prennent vie entre mes doigts avec chacune leur particularité, leur personnalité même, je ne m'en lasse pas.

Voici "Lou" avec ses yeux en amande